Avertissement

Ce site contient des textes a caractère sensible (érotisme, délires des deux fondatrices sous l'emprise de hautes doses de Yaoi...). Il est déconseillé aux personnes n'étant pas majeures ou saines d'esprit.

Si cet avertissement n'était pas présent sur le site d'où vous venez, merci de prévenir le Webmaster que ce site possède du contenu sensible.

Et puisque personne ne lit les disclaimers jusqu'au bout, je passe une petite annonce : si tu es mignon(ne), intelligent(e) et célibataire, pense a écrire un petit MP a Nikolaï Tokarev ;).


Sortir - Entrer


FAQ   Rechercher   Membres   Groupes
Profil    Se connecter pour vérifier ses messages privés    S’enregistrer    Connexion
Arrivée
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naogi Center Index du Forum -> Annexes du Centre -> Dortoirs des garçons -> Chambre IV
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Keiji Shirô
Mutant II

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2007
Messages: 24
Masculin

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 22:43 (2008)    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Effectivement la machinerie commençait à s'emballer et Keiji les sentait bien dans sa tuyauterie interne d'ailleurs. Si les turbines humaines fonctionnaient à la monté de frissons ça ferait bien longtemps que de la fumée lui sortirait par les oreilles en hurlant comme un train des années 60. Mais en attendant, il était loin d'avoir des problèmes d'entretient dans la carlingue et il était prèt à le démontrer sur le champs.

Il poursuivit ses caresses, profitant des vas et viens de sa main pour faire descendre le morceau de tissus inutile qui le séparait encore de la totale nudité shinjiesque. Que c'est vilain un caleçon.. c'est toujours là quand on a pas besoin d'eux...si une pensée - presque - intelligente lui avait traversée l'esprit il aurait peut-être même trouvé le temps de la faire remarquer à Shinji... avec un peu de chance il aurait renoncer au sous-vêtement et l'équilibre du petit théatre interne de sa seigneurie mal peignée.

Il se laissa dévorer l'oreille sans broncher, pourquoi il aurait fait ça alors que son oreille droite commandait visiblement à ses parties intimes que le moment dé vérité approchait et qu'il était temps de se mettre en forme pour le prochain combat...chose que la virilité docile du grand brun ne manqua pas d'exécuter - histoire de ne pas frustré le prioprio et son hôte.

La main qui se logeait prèt de l'oreille de Shinji décida finalement de faire chemin arrière, redessinant les contours de la silouhette pâle en s'appliquant bien hein =O, jusqu'à finalement s'accrocher à l'élastique du maudit bout de tissus dont on ne garantissait plus la survie désormais...paix à son âme.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Jan - 22:43 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut
Shinji Nakano
Mutant III

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2007
Messages: 29

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 23:22 (2008)    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Keiji était peut-être digne d’une vieille loco, mais il était sacrément rôdé. Pas un rapide, certes non – du moins pas du point de vue dépiautage de lapinou – de ce point de vue, il était aussi véloce qu’un vieux diesel rouillé. Mais passons. Shinji lui, était plus qu’en route. Plus ça allait, et plus le moteur tournait vite. Les joues rouges, le souffle plus irrégulier qu’au début du démarrage… cela se ressentait dans ses mouvements – plus rapides niveau papattes, plus impulsif niveau mordillage d’oneille. Il attendait que Keiji lui prouve qu’il était loin d’être prêt à tomber en morceaux et que même hyper rôdé il pouvait encore faire des merveilles.

Certes, le caleçon n’était pas le meilleur ami de l’homme lorsqu’il s’agissait de s’envoyer en l’air – n’empêche qu’en temps normal, c’était hyper utile. Il n’aurait certainement pas aimé se trimballer fesses nues sous son futal, autant pour le confort que pour l’impression générale de nudité. Pas qu’il fut plus pudique que la moyenne – il était même au dessous de la moyenne, très largement. Il pouvait péter un plomb en plein milieu d’un cour et tout baisser illico pour le plaisir de se faire remarquer, braguette ouverte à tout les vents, ou encore postérieur pâlot de lapinou largement exposé à la vue de tous – sans la moindre gêne aucune. Mais bizarrement, sous son futal, il n’aurait pas aimé. Heureusement que Keji gardait ses pensées d’hurluberlu pour lui, sinon mister Lapin aurait psychoté pendant des heures là dessus. Mettre un caleçon ou ne pas en mettre ? Comme s’il pouvait prévoir des heures à l’avance qu’il allait jouer le débauché avec un grand brun mal peigné… Non il n’était pas devin, et pas calculateur au point de prévoir ce genre de chose. Cela eut put avoir son utilité – mais ça ne l’aurait pas empêché de mettre un caleçon. Quoique, peut-être aurait-il prit la peine d’en mettre un plus beau. Celui avec des carottes d’un orange flashy et des lapinous aux yeux rouges. Ou le noir, simplement. De toute façon, il s’en foutait, tout ses caleçons lui allaient bien – il était mignon en toutes circonstances, bien sûr – et il n’était pas le genre à mettre des slips quand sa réserve de sous-vêtements corrects venaient à s’épuiser – manquerait plus que ça. Il était un lapin, ça faisait pas la paire avec le kangourou ça. Certains spécimens de slips avaient même une grande propriété anti-sex. Heureusement, il était épargné – Keiji aussi semblait aimer les caleçon – ouf 8D

L’oreille droite de Keiji commandait donc à cette partie du corps de l’animal… C’était bon à savoir – et il s’acharna dessus pour la peine. Pourquoi laisser ses mimines se fatiguer alors qu’il y arrivait rien qu’avec la bouche ? Hop ! Sans les maiiiins ! Non, ce n’était pas le moment de se lancer dans un trip perso – aussi obligea t-il les deux dissidentes à se remettre au boulot – en assez peu de temps pour que cela passe inaperçu.
Les mimines de Keiji aussi se mettaient au boulot, et fissa. Il sentit l’élastique de son caleçon (encore et toujours le caleçon 8D) s’éloigner de lui pour l’amorçage d’un début de virage de calecif. Heureusement, il était loin de l’onglée – il était même en train de cuire de l’intérieur, et il avait sérieusement besoin d’air. Pouf pouf, coup de fil à « mimines déshabillage express » chez le zigoto brun, et hop ! un petit courant d’air qui le mettrait à l’abri de la fonte intérieure. Pour la peine, lui aussi décida qu’il était temps de virer le sale bout de tissus qui cachait injustement le royal postérieur de son cher camarade – si c’était pas prévenant ça !
Et pour compenser le boulot de papates en moins, il continua de titiller le bouton ON de la machinerie 8D



Revenir en haut
Keiji Shirô
Mutant II

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2007
Messages: 24
Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 00:13 (2008)    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Okay... alors le lapinou était en plein délire interne ? 8D .. Nan parce que si y'avait que ça, lui aussi il pouvait lâcher l'affaire et chacun retournait tranquilos dans son plumard...quoique ça aurait peut-être été un peu frustrant pour son altesse keijiesque, le bistouri était près à l'emploi, y'avait même pas eu besoin d'un crick pour soulever le wagon de tête. Encore heureux...la loco marchait comme neuve...à 19 ans on se serait inquiété du contraire... mais 19 années ça fait combien en année TGV ? oO 'faudrait penser à se renseigner sur la question.

Bref, le problème n'était pas de résourdre l'équation mathématique afin de savoir à combien d'année TGV correspondait l'espérence de vie de la locomotive masculine mais plutôt de se débrouiller pour résoudre un problème géométrique tout simple. Si un carré jaune cache un triangle blanc, il suffit de virer ledit carré jaune...dans la situation réelle, le carré étant un caleçon, pauvre pauvre caleçon... et le triangle...enfin vous demanderez ça à votre prof de maths hein, sachez simplement qu'il y a trois points importants dans n'importe quel triangle... ça peut être utile.

Keiji n'avait pas toujours été appliqué en cours, c'était un fait indicutable, mais ce genre de problème de mise en situation ne l'avait jamais freiné dans ses études de l'anatomie humaine. Et il s'appliqua donc à se débarasser de ce trop présent carré jaune. Le carré jaune c'est pas l'ancien avertissement pour les films interdits aux moins de 12 ans ? Hum...jusqu'à présent il pouvait passer mais à présent les enfant allez vous coucher...il est grand temps.

Laissant ses autres activités en suspend général l'espace d'un instant et reprenant son oreille quelques secondes, il se débarassa finalement du bout de tissus superflu. Enfiiiin...alors mon petit.. ça fait quoi de se retrouver à l'air libre 8D ?

Ses mains retournèrent bien vite à leurs activités respectives, l'une caressant l'entre-jambe désormais totalement découvert alors que l'autre avait saisit une des jambes blanchâtre pour la poser le long de son propre torse, annonçant le départ très prochain des festivités.



Revenir en haut
Shinji Nakano
Mutant III

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2007
Messages: 29

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 00:44 (2008)    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Ce n’était pas parce qu’il partait en délire que Keiji était forcé de faire pareil 8D Ce qu’ils faisaient ne portaient pas franchement au barrage en couille intellectuel – mais avec deux givrés pareil, c’était peut-être normal… Heureusement, ce n’était pas son style de disserter sur des problèmes de maths ou de géométrie. A la limite, sur les problèmes techniques, ok. Mais dès que ça partait dans les chiffres, le calcul ou la superposition des formes… très peu pour lui. Surtout que c’était un coup à niquer sa libido en moins de deux. Donc autant qu’ils tripent chacun de leur côté tout en restant actifs, et tout irait pour le mieux.

Et voilà, il était enfin libéré de toute barrière de tissus et son vermicelle pouvait enfin respirer librement. Ah, qu’il était heureux son macaroni al dente de pouvoir humer à pleins poumons l’air à la fois frais et torride qui régnait dans la pièce. Il semblait crier son amour de la liberté, pointant fièrement le bout de son nez à la vue de tous – enfin, de Keji surtout, mais passons.
On connaissait le macaroni au fromage, nous avions désormais le macaroni au lapin – ou la frite, au choix, les deux étant très bon pour la santé (les sucres lents, c’est primordial pour une alimentation saine et pour l’énergie de la journée 8D). Quoique là, ils étaient surtout parés pour la brûler, cette énergie emmagasinée dans la journée.

Il fit glisser du mieux qu’il put le caleçon de Keji, mais il n’avait pas les bras extensibles, aussi le grand brun n’aurait-il qu’à se débrouiller pour finir de se mettre à poil. Il ne fallait pas trop en demander à un pauvre lapinou timide et réservé (8D). Maintenant qu’ils avaient tout deux le spaghetti découvert, et que Keiji avait relevé sa jambe (celle de Shinji, au cas où ça ne paraisse pas logique 8D), la tension atteignait son paroxysme et une question planait au dessus d’eux, question à laquelle personne n’aurait pu répondre à moins d’être devin : mais qu’allaient-ils faire maintenant ??? o___o ça, on se le demande 8D



Revenir en haut
Keiji Shirô
Mutant II

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2007
Messages: 24
Masculin

MessagePosté le: Mar 26 Fév - 21:43 (2008)    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Et hop un autre caleçon qui se faisait la malle, un sublime boxer noir de chez Dolce & Gabbana ouai, avec une couture fine toute spéciale qui s'adapte tout spécialement à la physionomie de chacun, tout spécialement livré dans un coffret 3 boxers, enveloppé dans un papier de soie hyper spécial d'une couleur violette spécialement trouvée pour la marque...enfin vous voyez le genre quoi... genre branleur au final.. hein Keiji ?

Alors voila... le scénar était posé, la papate était en l'air, les ' maccaronis ' étaient à l'air eux ~~ et voilà, le suspense était à son comble. Il était temps de tourner la scène principal, d'ailleurs toute l'anatomie de sa majesté était bien d'accord avec les pensées de son propriétaire. Plus question de s'attarder sur des élucubrations géométriques complexes...l'heure avait sonnée 8D !

Kei caressa l'extérieur de la cuisse pâle qui lui faisait face, en profitant au passage pour grignotter un bout de l'intérieur de la cuisse du lapinou sur le point de griller. Il observa sa proie d'un air de prédateur, les caresses de sa deuxième main s'aténuèrent un instant alors qu'il pénètrait l'intimité de son jeune compagnon, sans mouvement brusque...bah oui on sait bien qu'un lapin ça se barre vite fait...avec un canon de fusil devant la tronche c'est encore pire, y'a intérêt d'être malin... ouai enfin bon en l'occurence le fusil n'était pas vraiment devant la face dudit rongeur ~~

Lui laissant quelques secondes pour s'habituer - quel homme attentionné =3 - il reprit son lustrage macaronien avant de commencer à onduler du bassin, serrant sa main contre la cuisse blanchâtre de son jeune amant.



Revenir en haut
Shinji Nakano
Mutant III

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2007
Messages: 29

MessagePosté le: Ven 28 Mar - 23:50 (2008)    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Au moins, c’était du pur caleçon de luxe. Keiji n’était pas du genre à se faire passer pour un miséreux. Quand on passe la moitié de son temps à poil ou presque – et par conséquent à montrer ses dessous à n’importe qui – c’était normal de se dire qu’il fallait investir dans de beaux dessous. La plupart des gens ne prévoient leurs meilleurs sous-vêtements que lorsqu’ils savent qu’il y a un risque de les montrer – donc Keiji devait être nickel en permanence 8D Quoique, Shinji était sûr que le grand brun aurait pu se trouver assez parfait pour se trimballer à pwal sans complexe, devant tout le monde – donc plus de sous à dépenser en calebutes o/

La papate en l’air, le cucul exposé à tout les vents, le lapinou était totalement prit au piège. Il allait se faire tirer, mais pas façon vulgaire débutant qui voit pas le coup arriver. Oh non, il savait très bien à quel genre de carotte il allait goûter, et il en était friand *_* C’était l’heure de mettre la cervelle en stand by et les sens en totale action.
Il frissonna sous les caresses de Keiji, abandonnant enfin complètement son corps à ses mains expertes. C’était du vrai bon chasseur ça, le genre qui connaît parfaitement tout type de terrain et qui fait son repérage correctement pour exploiter tout ce qui peut être à son avantage.

Ses oreilles tremblèrent bizarrement et son pouls s’accéléra quand (enfin 8DD) son amant le pénétra. Il resserra ses cuisses autour de sa taille pour qu’elles accompagnent son rythme lent.
La débauche, c’est comme une bonne carotte, ça se savoure de A à Z, mais faut pas en abuser si on veut pas avoir mal au ventre. Mais il ne faut pas oublier que Shinji est un lapin : il peut manger roisse de carottes, et l’expression « chaud lapin » n’a pas été inventée par hasard x)



[J'ai perdu le fil de ce que je voulais dire en plein milieu, donc c'est normal si c'est nawak 8D]



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:45 (2018)    Sujet du message: Arrivée


Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naogi Center Index du Forum -> Annexes du Centre -> Dortoirs des garçons -> Chambre IV Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com